Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 06:53

A la veille de la Première Guerre mondiale, Kupka fut au temps du cubisme, l'un des plus sûrs précurseurs de la peinture abstraite. Son rôle de pionnier demeure trop méconnu.

Il arrive en France en 1895.

 

Tourboullon

L'histoire de l'art a été longue à prendre la mesure de l'apport de František Kupka à l'invention de l'abstraction. Il n'est pas sûr, du reste, que la position du peintre soit bien ferme et définitivement acquise : son œuvre n'a pas encore reçu l'attention que l'on a accordée à celle des autres pionniers de l’art abstrait, et son nom n'est pas spontanément associé à ceux des Kandinsky, Mondrian, Delaunay ou Malévitch qui engagèrent, au même moment ou presque, leur art dans ce que Kupka nommait l'« autre réalité ». L'isolement farouche dans lequel l'artiste, jaloux de ses inventions, s'est volontairement cantonné explique en grande partie ce manque de réception.

La Crise d'une vieille palette
 

Kupka a en effet toujours entretenu des liens ambigus avec les milieux de l'avant -garde  S'il découvre, avant 1910, un usage de la couleur comparable à celui des fauves, c'est avec des motivations sensiblement différentes. 

Violet et jaune,réminiscence
 

De même, il est au courant du travail des cubistes, mais reste indifférent, voire critique, à leur égard. À Puteaux, il est le voisin et l'ami de Jacques Villon, ce qui ne suffit pas à faire de lui un assidu aux réunions qui déboucheront sur l'organisation du salon de la Section d'or, auquel sa participation effective, récemment prouvée, a longtemps été un sujet de controverse. 

Ordonnance sur verticales
 

Est-ce pour ses premières toiles abstraites qu'Apollinaire inaugure en 1912 le terme « orphisme » ? La chose, là encore, est discutée, mais de toute façon, Kupka ne voudra jamais reprendre l'étiquette à son compte – pas plus que celle de « musicaliste » sous laquelle Henry Valensi et les siens cherchèrent à l'enrôler. 

Plans diagonaux

En 1931, il adhère au groupe Abstraction-Création, alors que sa peinture vient de subir une nette inflexion vers la géométrie ; c'est la seule appartenance – éphémère – qu'on lui connaisse. Celui qui disait : « Exposer ? Pourquoi ? Pour que les gens vous copient ? », n'avait eu sa première exposition personnelle à Paris qu'en 1921. De son vivant, on retient en tout et pour tout trois rétrospectives : en 1924.

Ordonnance sur verticales
 

«Donner l'impression du mouvement en employant des moyens en eux-mêmes immobiles.» Kupka

Le Mec

«Il était tchèque et notre aîné d'un bon quart de siècle. Il était artiste peintre. Je me souviensavoir vu de lui des toiles cubistes...C'était un fier soldat, calme et placide. Un taciturne.. »

Extrait de  La Main coupée - Mme Kupka - Blaise Cendrars -

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires