Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 10:01

Peintre de l'école siennoise, Giovanni Antonio Bazzi, dit Sodoma, incarne le passage stylistique de la Haute-Renaissance au Maniérisme. Ses fresques, les retables d'autel, les tableaux font de lui le peintre le plus important de l'école siennoise de son époque.

Vierge à l'enfant allaitant

Né à Vercelli, en Piémont, il fait son apprentissage auprès d'un artiste lombard, Giovanni Martino Spanzotti (1455-1528), peintre de la première Renaissance.

La Piéta

Christ à la colonne

Le surnom, Sodoma, lui a été donné par le biographe Giorgio Vasari (1511-1574), qui exprime ainsi son mépris pour le caractère de l'artiste, que l'écrivain Arétin appelle également le Mattaccio (le mauvais fou), en raison d'une mauvaise réputation qu'il s'était fait, d'après ce que les moines de Monte Oliveto racontaient lors de son séjour dans leur abbaye.

En dépit de sa personnalité discutable, Sodoma est un artiste important, qui apporte les exagérations du Maniérisme dans le style apaisé et naturaliste de la Renaissance.

Déposition du Christ 

Sodoma vu par André Suarés

«Peintre admirable, il a des parties de grand artiste. Entre autres une sensibilité merveilleuse. Peu d'hommes assurément ont eu un oeil plus suavement fait pour pénétrer l'essence des formes suaves. De même il est le  coloriste de la suavité. Sa couleur fond à l'oeil.

 

Allégorie de l'Amour

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires