Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 09:34

Aware II28.3.1961

C'est à vingt et un ans, lors d'un voyage en Algérie et en Tunisie, que Jean Degottex commence à peindre. Il obtient le prix Kandinsky en 1951 et participe à la création du Salon d'octobre, qui défend l'abstraction lyrique.

« La vision s'efface au profit de l'impulsion gestuelle » (Renée Beslon) 

Il signale que, dès 1953, l'expression par le signe est acquise.

 

Ecriture,10.2.63
André Breton  qui préface l'exposition présentée en 1955 par Charles Estienne à la galerie L'Étoile scellée, voit dans la démarche de Degottex, dans la rapidité de son trait de pinceau, la possibilité d'un véritable automatisme en peinture, et révèle une disposition proche des œuvres des peintres japonais du sumi-e. 

La rencontre avec l'attitude philosophique zen est capitale pour Degottex : à l'image du calligraphe extrême-oriental, il s'engage dans un art issu de la discipline et du contrôle permettant un geste minimum, rapide et définitif, et cherche comment transcender le signe à partir de l'écriture.

Aware (I),3.1.1961

Media 2 X 1

Les signes s'inscrivent sur un fond sombre, dans les grandes peintures Aware, MédiaSuite, Furyu, Metasfer, Grille, Metasigne, Grille, Vide..

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires