Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2016 6 17 /12 /décembre /2016 10:39

Nous voulons délivrer l'Italie de sa gangrène de professeurs,d'archéologues, de cicérones et d'antiquaires 

 

Gino Severini, La danseuse de la mer

Les funérailles de l'anarchiste Galli, Carlo Carrà

En France, le futurisme italien a souvent fait l'objet d'un intérêt condescendant. Or rien ne peut légitimement fonder cette attitude : l'intensité plastique des œuvres, l'ampleur et la nouveauté des attendus théoriques, la contribution majeure du mouvement à l'essor des avant-gardes apparaissent indiscutables.

Festival dans Montmartre Gino Severini

Idéalistes, travailleurs de la pensée, unissez-vous pour démontrer comment l’inspiration, le génie marche du même pas que le progrès de la machine, de l’aéronef, de l’industrie, du commerce, des sciences, de l’électricité.

Dans leur perpétuel souci d'innovation, les futuristes ne songèrent rien moins qu'à plaire, utilisant de façon retentissante les ressources de la provocation, du scandale, voire de la violence. Ils se firent les chantres intolérants d'une modernité agressive symbolisée par la machine et par des valeurs plus abstraites liées au mouvement et au dynamisme. Aucun domaine des arts plastiques ne leur fut indifférent ; mieux, ils en questionnèrent les limites et étendirent leur pratique à l'écriture, à la musique, au théâtre, au cinéma et au décor.

Décomposition des mouvements d'une femme - Luigi-russolo

Debout sur la cime du monde, nous lançons encore une fois le défi aux étoiles !

La préhistoire du mouvement débute à Rome en 1901 ; Umberto Umberto Boccioni  et Gino Severini  deviennent les élèves du peintre  Giacomo Balla  qui les initie au divisionnisme. En 1906, tandis que Severini s'installe à Paris  Boccioni entame un large périple européen qui s'achève l'année suivante à Milan. Là se noueront bientôt d'autres amitiés picturales : avec Carlo Carrà , puis Luigi Russolo  Romolo Romani et Aroldo Bonzagni. Cette même année 1909 se produit encore la rencontre décisive avec Marinetti, le remuant directeur de Poesia, dont Le Figaro a publié le 20 février précédent le manifeste fondateur.

Gerardo Dottori, La course

Le devenir, voilà la seule religion… Quand vous regrettez quelque chose…

Le 11 février 1910 paraît sous forme de tract publié par Poesia la proclamation : Agli artisti giovani d'Italia (connu comme Manifeste des peintres futuristes)

Gino Severini, La danseuse bleu

C’est déjà un germe de mort que vous portez en vous

Luigi Russolo, Dynamisme d'une automobile

Note : les textes en italique sont issus du Manifeste du Futurisme 

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires