Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 09:49
Discobole Myron (5e siècle av J.-C.) (d'après)
Discobole Myron (5e siècle av J.-C.) (d'après)

«Inoubliable Rome ! Quad un seul jour, je n’ai pas vu son horizon, une regret plein de fièvre s’empare de mon âme et me fait ouvrir coeur.

Marc-Aurel
Marc-Aurel

Celui qui revoit Rome, déjà souffre d’elle, au milieu des joies qu’elle lui donne. A la seule idée de ne plus y être, il commence à gouter les peines de l’exil . Souvent à l’heure la plus belle, où le soleil s’abaisse, et baigne tout d’une lumière suprême, comme s’il en révélait le secret, je ferme les yeux et je pense avec douleur au jour pareil à celui-ci, où après avoir vécu dans Rome, il faudra le quitter. De tout les Italien, les Romains sortent le moins de leur pays. Qui peut partir de Rome, après avoir mêlé sa vie?.

Combat de gladiateurs
Combat de gladiateurs

C'est pour Rome que le poète a chanter : Ô que ne suis-je pas au pays où habite l'amour qui charme le coeur des mortels ! C'est là, dans les vallons sacrés, que je supplie de conduire mes pas, à Bromios. Là sont les Grâces ! Là est le dieu qui donne aux pauvre comme au riche l,oubli des peines et invite ceux qu'il aime à passer dans une paix parfaite tous les jours et les douces nuits de leur vie.

Jeune garçon et un cheval
Jeune garçon et un cheval

Il n'est qu'une Rome dans le monde, qu'in ciel aussi mélodieux.Pas à pas, le coeur grandit dans Rome.Il lui semble connaître l'amère et double joie d'être dans l'inoubliable Rome et d'y avoir été.

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires