Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 12:42
Carte à Guillaume Apollinaire -Picasso
Carte à Guillaume Apollinaire -Picasso

Apollinaire de son vrai nom Wilhem Apollinaris de Kostrowitzky dit Guillaume (Rome 1880-Paris 9 Novembre 1918) Poète et critique d'art français.

Né à Rome, il vivra d'abord à Monaco puis à Paris avec sa mère. Il sera ensuite précepteur en Rhénanie.

Critique d'art, il fut non seulement le défenseur du cubisme et de la peinture nouvelle, mais encore le témoin éclairé de toute la production de son temps.

Message de Picasso à Guillaume Apollinaire sur feuille de laurier
Message de Picasso à Guillaume Apollinaire sur feuille de laurier

Lorsqu'il revient à Paris, il se lie aux milieux artistiques de l'époque et devient l'ami de Picasso, Max Jacob, Derain, Le Douanier-Rousseau...

Apollinaire et ses amis et Marie Laurencin
Apollinaire et ses amis et Marie Laurencin

Souvent malheureux en amour, il aura une liaison avec Marie Laurencin qui lui sera présenté par Picasso avec qui il aura toujours une relation privilégiée. Inventeur du mot «surréalisme», il connaitra le succès en 1913, avec la publication d'Alcools.

Les trois poètes : Apollinaire,Max Jacob, André Salmon
Les trois poètes : Apollinaire,Max Jacob, André Salmon

En novembre 1914, il sera affecté dans l'artillerie française et sera blessé à la tête par un éclat d'obus. Le 15 Avril 1918, parait le recueil de poèmes Calligrammes et le 9 Novembre ce grand poète meurt d'une grippe espagnole à 38 ans.

Portrait de Guillaume Apollinaire- Marc Chagall
Portrait de Guillaume Apollinaire- Marc Chagall

«Que voilà un pays agréable où tout ciel est pour l’usage externe, pays du plein air et des terrasses ; celle des Lilas où dominent Paul Fort, Diriks, Mercereau, Gianattasio, Charles Guérin, Flandrin, Mme Maeval, etc ; celle de la Retonde où l’on voit Kisling, Max Jacob, Rivera, et d’autres ; celle du Dôme où se tiennent Basler, Goetz, Flechtheim, Pascin, Lévy, tous les dômiers enfin : celle du Petit Napolitain où se rafraîchissent Gwozdecki, Pierre Roy, G. de Chirico, Modigliani ; celle enfin du Versaille où reviennent Marquet, Bénoni-Auran, etc

C’est la région dont ces cafés sont les oasis que Montparnasse veut être l’organe, gazette hebdomadaire où l’art et la littérature trouveront leur compte ...»

Les oiseaux chantent avec les doigts -Apollinaire
Les oiseaux chantent avec les doigts -Apollinaire

Sa devise «J’émerveille»

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires

lola 07/09/2017 19:53

j'ai eu 20 en histoire grace a ca