Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 10:13
La Maestà  de la cathédrale de Sienne - Duccio di Buoninsegna

La «Maestà» Duccio di Buoninsegna 1308-1311

Le 9 octobre 1308, l’administrateur de la Cathédrale de Sienne commandait à Duccio le retable pour l’autel majeur. Il fut terminé 32 mois plus tard.

La «Maestà» est constituée par une série de tableaux peints sur les deux faces.
Devant, une composition grandiose représentant la Vierge sur le trône avec l’enfant ; autour Sainte Catherine d’Alexandrie, Saint Paul, Saint Jean l'Evangéliste, Saint Jean Baptiste, Saint Pierre, Sainte Agnès et vingt Anges ; Ansono Savino Crescennzio et Vittore, les saints protecteurs de Sienne, sont agenouillés au premier plan.
La petite croix rouge qu’ils serrent dans la main symbolise leur martyre
En haut du tableau, sous de petites arcades, on peut voir les bustes des dix apôtres. Tandis que l’escalier, qui conduit au trône, porte une inscription : «O mère de Dieu - donne la paix à Sienne - et la Vie à Duccio - qui t’a peinte ainsi.»
L’inscription souligne le caractères civique du tableau, qui devait contribuer à la paix de la Ville.

La Maestà  de la cathédrale de Sienne - Duccio di Buoninsegna

La prédelle, divisée en sept tableaux séparés par des prophètes, était dédiée à la vie de Jésus, qui commençait par l'Annonciation et finissait avec la Dispute dans le temple
L’inspiration de Duccio se manifeste également dans les 53 histoires qui constituent la prédelle, les panneaux du verso et le couronnement . Elles dérivent des modèles iconographiques byzantins.
La Vierge domine la scène : ses dimensions sont grandes, sa silhouette est adoucie
C’est une rencontre entre le nouvel esprit Gothique et la tradition byzantine.

La Maestà  de la cathédrale de Sienne - Duccio di Buoninsegna

Revers du Retable de la Maestà

La Maestà  de la cathédrale de Sienne - Duccio di Buoninsegna

Détail

La Crucifixion

«...Devant l’atelier du peintre de Duccio di Boninsegna : ils adorent la Madone dans son image peinte ; et ils adorent l’art dans la beauté de la Madone...il a mis plus de trois ans à peindre cette vierge majesté : il l’entoure de tous les saints chers aux Siennois...Duccio a donné toute la beauté possible. Duccio cherche en tout une expression idéale»

André Suarès - Sienne la bien aimée

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires