Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2016 1 14 /03 /mars /2016 14:19
Henri de Toulouse - Lautrec (1864-1901) - Les lumières de Paris

Deux accidents en 1878 ont fait de lui un nabot
En 1882 il découvre la fondation des Indépendants et la dernière exposition des impressionnistes, Degas, Van Gogh, Gauguin.

Jane Avril - 1893

Henri de Toulouse - Lautrec (1864-1901) - Les lumières de Paris

Il est chez lui au cirque Fernando, au Moulin de la Galette, au Moulin -Rouge
dans les cabarets où règne Aristide Bruant, les Bals, les buvettes populaires

Panneaux pour la baraque de la Goulue, à la Foire du Trône à Paris 1895

Henri de Toulouse - Lautrec (1864-1901) - Les lumières de Paris

Il a un œil neuf sur les lumières artificielles des cafés- concerts, des bistrots et des théâtres parisiens. Il a un regard ironique sur la Belle Époque . II porte un grand intérêt à l’art japonais qui se ressent dans son œuvre et ses affiches : des aplats de couleurs uniformes. Il a des affinités avec l’Art nouveau.

Au Moulin Rouge - La Dance 1890

Henri de Toulouse - Lautrec (1864-1901) - Les lumières de Paris

Ses vedettes, que ce soit la Goulue, Valentin le Désossé, Jane Avril ont fait courir tout Paris
Jane Avril dansant figure une danseuse de Cabaret qui se produit au Moulin Rouge, pour laquelle il réalise aussi des affiches publicitaires

Rousse 1889

Henri de Toulouse - Lautrec (1864-1901) - Les lumières de Paris

Divan japonais - 1892-1893

Henri de Toulouse - Lautrec (1864-1901) - Les lumières de Paris

Au cirque- Jockey - 1899

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires