Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 10:00
Andrea Mantegna - La résurrection

La mise en scène est grandiose.

Elle est presque entièrement occupée par l’antre obscur du sépulcre, l’accent est mis sur la peur des soldats surpris par l’apparition du Christ.

Ils montrent un visage méchant.

Les sourcils sont noir et épais, ce qui accentue la vulgarité.
Andrea Mantegna a peint des armures à l'antique, de formes variées qui vont des cuirasses près du corps aux bonnets réticulaires, en passant par des boucliers étranges : celui qui est posé à même le sol.

Un putto soutien dans ses bras un médaillon qui s’achève par un caducée ; en appui contre le rocher, une pelta (petit bouclier en forme de croissant) est ornée de motifs.

Andrea Mantegna - La résurrection

Le bouclier posé à l’avant du tombeau est fait d’une énorme carapace de tortue.

Andrea Mantegna - La résurrection

Une épée cassée d’un soldat ébahi
Des arbustes grandis dans les fentes des rochers ont peut être une valeur symbolique, relative à la victoire du Christ sur la mort.

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires