Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 12:31
Fra Angelico - Le couronnement de la Vierge vers 1430

Ce grand retable est commandé à Fra Angelico pour le couvent San Domenico de Fiesole.

La prédelle raconte certains épisodes de la vie de Saint Dominique.

Sur la partie supérieure, le Christ assis sur son trône couronne sa mère. Marie est agenouillée,

la tête légèrement inclinée.

Une cour céleste les entoure, formée d'anges musiciens et de saints dont certains ont leur nom inscrit sur l'auréole, tandis que d'autres sont identifiables à leurs attributs.

Sur l'avant dernière marche d'un escalier de marbre multicolore neuf marches en marbre de couleurs variées conduisent au trône.

De grands personnages ont été conviés à la cérémonie.

De gauche à droite : Saint Louis coiffé de sa couronne, Saint Nicolas de Bari portant sa mitre d'évêque, Marie-Madeleine que l'on reconnaît à ses longs cheveux lâchés et au flacon de parfum qu'elle tient à la main, Catherine d’Alexandrie représentée avec la roue de son martyr, Sainte Agnès avec son agneau.

D'autres saints et séraphins les accompagnent.

L'architecture du trône est gothique, mais Fra Angelico recourt à la perspective qui vient d'être innovée.

Le dallage s’éloigne en diagonale vers l'arrière, les murs et les arcs de l’imposant édifice sont représentés de biais, comme vus de dessous, alors que la taille des anges et des saints adorateurs diminue à mesure qu'ils montent vers le trône.

Les Saints et les Saintes sont pleines de vie, avec des figures douces et délicates.

Fra Angelico - Le couronnement de la Vierge vers 1430

La prédelle

Vasari «Les saints qu'il peignait on plus l'air de saints que n'importe quel autre peintre. Il avait pour coutume de ne jamais retoucher ou repasser ses peintures ; il les laissait telles qu'elles venaient du premier coup, croyant, disait-il, que telle était la volonté de Dieu»

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires