Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 09:35

La fresque du Déluge a été peinte par Paolo Uccello dans le cloître dit « Chiostro Verde » du couvent dominicain Santa Maria Novella, à Florence, au milieu du XVe siècle.

Peu de couleurs, mais choisies avec une science suprême, un jaune-brun pour les arches fuyant en perceptive, un bleu pour le ciel bouleversé, un rose pour les terres émergeant encore. La lumière grise des jours de tempête, avec des lueurs métalliques éclairent la scène. Un vent de tempête souffle du fond de la composition. Entre les deux arches, s’enfonçant dans la perspective, s’étend la surface verdâtre de l’eau encombrée de toutes sortes d’objets : bonnets florentins, échelles, tonneaux. Uccello est le peintre qui ajoute une dimension fantastique aux études de perspective. Chaque objet semble se suffire à lui seul dans sa plénitude et aussi dans son indifférence.

«Uccello a donné l’exemple de l’audace en faisant plier les formes humaines et animales aux lois de la perspective. Sans lui, les fresques de Signorelli à Orvieto et le jugement dernier de Michel eussent été impossibles» Charles Blanc - historien de l'art

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires