Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2015 6 15 /08 /août /2015 14:25
Une visite au musée Eugène Delacroix

Ce musée est installé dans l’appartement et l'atelier de Delacroix

«L'imagination de Delacroix ! Celle-là n’a jamais craint d’escalader les hauteurs difficiles de la religion ; le ciel lui appartient, comme l’enfer, comme la guerre, comme l’Olympe, comme la volupté . Voilà bien le type du peintre-poète...Tout ce qu’il y a de douleur dans la passion le passionne ; tout ce qu’il y a de splendeur dans l’Église l’illumine. Il verse tout à tout sur ses toiles inspirées le sang, la lumière et les ténèbres...»
Baudelaire - Écrits sur l’art

Une visite au musée Eugène Delacroix

Madeleine au Desert
«Voici la fameuse tête de la Madeleine renversée, au sourire bizarre et mystérieux, et si naturellement belle qu’on ne sait si elle est auréolée par la mort, ou embellie par les pâmoisons de l’amour divin»

Baudelaire

Une visite au musée Eugène Delacroix

Le Christ au jardin des Oliviers
Tableau installé Installé dans l’église de Saint Paul-Saint Louis.
Les soldats dans le lointain, les apôtres endormis en bas à gauche , la disposition des anges, et le le geste étonnant du Christ, figure isolée qui repousse la compassion des anges, renouvellent l’iconographie de ce thème traditionnel.

Une visite au musée Eugène Delacroix

L'éducation de la Vierge
Delacroix a exécuté ce tableau au cours d’un séjour chez George Sand, à Nohant, dans le Berry en juin 1842, et destiné à l’église du village dont Sainte Anne était la patronne : «Je viens de voir en rentrant dans le parc un motif de tableau superbe, une scène qui m’a beaucoup touché. C'était votre fermière, avec sa petite fille. J’ai pu les regarder tout à mon aise derrière un buisson où elles ne me voyaient pas. Toutes deux étaient assises sur un tronc d’arbre. La vielle avait une main posée sur l’épaule de l’enfant qui apprenait attentivement une leçon de lecture»
Il se fit rapidement envoyer de Paris les couleurs nécessaires et fabriqua, avec l’aide de Maurice Sand, la toile à partir d’un coutil de fil que George Sand utilisait pour ses corsets.

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires