Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2015 7 28 /06 /juin /2015 11:07
Les couleurs de la Mauritanie


Oudane, Chinguetti, Tichitt, Oualata sont des cités crées aux XIe et XIIe siècles pour répondre aux besoins des caravanes traversant le Sahara. Ils ont remarquablement préservé un tissu urbain élaboré entre le XIIe et le XVIe siècle, avec leurs maisons à patio se serrant en ruelles étroites autour d'une mosquée à minaret carré. Ils témoignent d'un mode de vie traditionnel, centré sur la culture nomade, des populations du Sahara occidental.

Les couleurs de la Mauritanie

L'architecture de ces villes s’inspirent des villages fortifiés d’Afrique du nord : le Ksar
L’imposante largeur des murs et un réel enfouissement de ces maisons dans le sol.

Les couleurs de la Mauritanie

Les murs, le plus souvent en pierres sèches sont tenues entre elles par un mélange de paille et de terre.

Les couleurs de la Mauritanie

L’intérieur des maisons est souvent labyrinthique.

Les couleurs de la Mauritanie

On y trouve de splendides vêtements traditionnels comme le boubou blanc ou bleu selon que l'on est riche ou pauvre ou le saroual, pantalon large à porter avec le boubou. La nature du tissu dont ils sont composés, coton simple ou bazin damassé, ainsi que la richesse des broderies dont ils sont parés, détermine en grande partie l’échelon social.

Les couleurs de la Mauritanie

Les femmes pratiquent encore la teinte des tissus à l’indigo et la technique traditionnelle du batik qui consiste à marquer à l'aide de cire les parties que l'on ne veut pas peindre.

Les couleurs de la Mauritanie

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires