Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 10:08
La Calomnie  - Botticelli vers 1494-96

Il était une fois...

Le sujet est tiré d’un texte de Lucien « De calumnia» où est décrit un tableau disparu du peintre grec Apelle.

Apelle, veut se défendre des mensonges de son rival Antiphile qui l’avait accusé de comploter contre le roi Ptolemée IV Philopator.

La scène se passe dans un palais orné d’une foule de sculptures aux sujets bibliques et mythologiques.

Le roi Midas, avec ses oreilles d’âne est assis sur son trône entre deux femmes, l’Ignorance et le Soupçon.

Devant lui, un homme sombre et vulgaire, l’Envie ; puis la Haine qui précède la Calomnie avec sa torche, la Fraude et la Ruse tirant par les cheveux l'Innocent

A gauche, le Remords, aux vêtement lugubres, se retourne vers la Vérité nue qui invoque le ciel.

L'architecture est caractéristique de XVIe s.

Les statues contenues dans les niches représentent des personnages de l'Antiquité classique et de l'histoire biblique.

Les bas-reliefs monochromes qui décorent les frises sous les arcs renvoient aux méditations humanistes sur la possibilité de concilier la pensée païenne avec la tradition chrétienne.

C'est une peinture essentiellement conceptuelle

La linéarité des formes permet de donner un mouvement échevelé à la composition.

L'oeuvre est à son sommet dans la représentation des éléments d'architecture.

La Calomnie  - Botticelli vers 1494-96
La Calomnie  - Botticelli vers 1494-96
La Calomnie  - Botticelli vers 1494-96

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires

Tietie007 16/02/2015 10:00

Toujours l'art du mouvement, chez Botticelli.