Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 10:25

«...Eux, d'une allure assurée, foncent sur Laocoon. D'abord, ce sont les deux corps de ses jeunes fils qu'étreignent les deux serpents, les enlaçant,les mordant et se repaissant de leurs pauvres membres. Laocoon alors, arme en main, se porte à leur secours. Aussitôt, les serpents déjà le saisissent et le serrent dans leurs énormes anneaux. Par deux fois, ils ont entouré sa taille, ont enroulé autour de son couleurs échines écailleuses, le dominant de la tête, la nuque dressée.» Enéide, Livre II - Virgile

El Greco dépeint des serpents, envoyés par les dieux en colère, engageant Laocoon et ses fils dans un combat mortel, alors qu'un de ces fils se trouve déjà mort à côté de son père.

Il utilise des couleurs lugubres.

Les visages semblent incorporels ; les contours sinueux et les tons chair non naturels contribuent à leur apparence particulière.

Il réalise une œuvre visionnaire presque apocalyptique.

El Greco utilise le thème mythique du conflit et de châtiment divin pour représenter l'Inquisition qui fait rage à Tolède.

Laocoon - El Greco - 1610 - l614
Laocoon - El Greco - 1610 - l614

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires

electricien paris 6 02/02/2015 04:51

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

La dilettantelle 06/02/2015 18:10

Merci pour votre message. Je vais aller visiter votre site