Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2014 3 26 /11 /novembre /2014 10:11

La Dame au bouquet - Andrea del Verrocchio - Florence

Au XVe s. la mode est au buste.

Andrea del Verrocchio sculpte cette Dame au bouquet entre 1475 et 1480.

Elle est représentée jusqu’à mi corps, le visage légèrement penché vers la droite.

Il pourrait s’agir de Lucrezia Donati, la bien aimée de Laurent-le-Magnifique.

Son visage légèrement penché vers la droite est entouré de bouclettes minutieusement sculptées. Sa chevelure se divise par le milieu pour former un chignon sur la nuque.

Son vêtement est un tissu léger qui met en valeur le relief de sa poitrine.

De sa main gauche, elle tient un bouquet de petites fleurs sur son coeur.

Mais ce que j’aime particulièrement ce sont ses mains, belles et fines qui contrastent avec la fermeté de son visage.

C’est la première fois que des mains sont incluses dans un buste.

Quelle fierté dans le visage. Le mouvement des mains qui tiennent le petit bouquet est charmant.

Deux oeuvres florentines
Deux oeuvres florentines

Donatello - Marie Madeleine

Cette sculpture date de 1455 (il a 70 ans)

Aucun sculpteur, avant Donatello n’avait représenté une figure humaine aussi bouleversante.

Le thème est celui de la pénitence. Marie-Madeleine est une pécheresse à la recherche de la purification.

En vivant dans le désert, elle a détruit sa beauté physique. Son regard exprime la ténacité de son action, la certitude d’une récompense méritée. La statue est sculptée en bois de peuplier, elle souligne la longue masse de cheveux, la maigreur de son corps. La dorure, tend à imiter la couleur blonde, elle exalte le mouvement des mèches et crée un effet spectral d’ombres et de lumières.

Deux oeuvres florentines
Deux oeuvres florentines

Partager cet article

Repost 0
Published by La dilettantelle - dans J'ai vu - lu - entendu
commenter cet article

commentaires